Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 mars 2014 2 11 /03 /mars /2014 20:37
 
Voici une des plus connues mais aussi une des plus difficiles énigme, celle d’Einstein. Selon lui 98% des gens sont incapables de la résoudre.
Soit Einstein était pessimiste, soit un brin imbu de lui-même, soit vous êtes géniaux !!!
La réponse  ? Vous saurez que vous avez résolu l'enigme si toutes les conditions énoncées sont respectées par votre choix. 
Prévoir entre 30 et 60 minutes de totalement dispo avant de commencer... vous risquez d'en avoir besoin !

Il y a cinq maisons de 5 couleurs différentes.
Dans chaque maison vit une personne de nationalité différente.
Chacun des 5 propriétaires boit un certain type de boisson, fume un certain type de cigares et garde un certain animal domestique.

Hypothèses :

1. L’Anglais vit dans une maison rouge.
2. Le Suédois a des chiens comme animaux domestiques.
3. Le Danois boit du thé.
4. La maison verte est à gauche de la maison blanche.
5. Le propriétaire de la maison verte boit du café.
6. La personne qui fume des Pall Mall a des oiseaux.
7. Le propriétaire de la maison jaune fume des Dunhill.
8. La personne qui vit dans la maison du centre boit du lait.
9. Le Norvégien habite la première maison.
10. L’homme qui fume les Blend vit à côté de celui qui a des chats.
11. L’homme qui a un cheval est le voisin de celui qui fume des Dunhill.
12. Le propriétaire qui fume des Blue Master boit de la bière.
13. L’Allemand fume des Prince.
14. Le Norvégien vit juste à côté de la maison bleue.
15. L’homme qui fume des Blend a un voisin qui boit de l’eau.

 

Qui a le poisson ?

 

Je remercie mon ami Louis, à qui nous devons ce divertissement et cet article qui ne m'a demandé qu'un copié-collé.

PS : A mon ami JP : Promis cet intermède est une exception qui confirmera la règle

 

A une prochaine fois

Françoise 

Repost 0
Published by Françoise ANRIGO - MARTIN - dans Savoir faire et Faire savoir du C.G
commenter cet article
1 novembre 2012 4 01 /11 /novembre /2012 11:23

Sans diminuer les avantages sociaux des salariés afin de maintenir et même d'augmenter leur pouvoir d'achat, afin de développer le Chiffre d'Affaires de nos entreprises par l'augmentation de la demande intérieure.

Simultanément augmenter les recettes de l'Etat

Et obtenir le soutien des Communistes, des Ecologistes, des Socialistes, éventuellement des Centristes et servir de modèle (confidentiel) à l'UMP pour ceux qui considèrent que l'intérêt collectif doit devenir prioritaire.

 

Comment ?

 

Partant du principe que les infinis se rejoignent, c'est en utilisant l'outil le plus décrié par toute la Nation, à un titre ou à un autre : La Fiscalité.

Créons un nouvel impôt et (ou) utilisons- le avec discernement :  LA TAXE CARBONE

 

Bien géré, il permettrait de rétablir la compétitivité des tarifs du "fabriqué su place" et du "fabriqué ailleurs" de façon à donner aux indicateurs "qualité" et "service après vente" le caractère de facteurs clef de succès.

 

Cette taxe pourrait dépendre de la distance entre le Lieu de Production et le Lieu de Commercialisation final, ainsi que, de manière inversement proportionnelle, de la valeur unitaire des biens importés.

 

Non seulement cela rétablirait la concurrence des tarifs, ferait rentrer des ressources dans les caisses de l'Etat mais permettrait aux ouvriers exploités sur d'autres territoires de voir leur rémunération réajustée afin d'augmenter leur pouvoir d'achat, sans augmentation de charge globale, pour les Entreprises soumises à la taxe carbone.

 

Le Bonheur des Uns générant le Bonheur des Autres, comme ne l'affirme pas le proverbe.

 

N'ayant pas le monopole de ce raisonnement, pourquoi cette stratégie n'a-t-elle pas été encore évoquée par ceux qui auraient les moyens de la mettre en oeuvre ?

Cherchez qui pourraient y perdre sur le CT  (car, à mon avis, dès le MT elle produirait des fruits pour tous !!!)

Vous trouverez ceux qui en sont les anti-prescripteurs.

 

Qui plus est, elle impliquerait que des Français ne soient plus colonisés par d'autres Français, et, comme le départ vers d'autres destinations ne favoriserait plus la situation des présumés colons actuels, ceux-ci n'évoqueraient plus cette alternative et s'intègreraient à la population d'un pays redevenu, si ce n'est prospère (on veut bien leur maintenir ce privilège identitaire), du moins aisé.

 

Ce n'est pas qu'un rêve !

Et puisque la pensée est créatrice, que celle-ci soit la graine d'une moisson abondante.

 

Agréable JEUDI

 

Françoise

PS : Pour que mes articles ne soient pas seulement l'expression de regrêts mais aussi l'expression de souhaits

Repost 0
Published by Françoise ANRIGO - MARTIN - dans Savoir faire et Faire savoir du C.G
commenter cet article
18 mars 2012 7 18 /03 /mars /2012 06:22

Nono le casseur se retrouve au commissariat de l'Evêché car le commissaire Marius a été informé par un indic que Nono participerait à un hold-up programmé le lendemain

L'ajointe, madame Olive  assiste le commissaire Marius et l'interrogatoire commence :

 

Marius :  J'ai entendu dire que pour demain tu as un projet bien particulier

Nono    : On le sait déjà ?  C'est vrai.

Marius : Alors, tu te mets à table ?

Nono    : Non. Mais en quelque sorte, je prépare les couverts

Marius : Des précisions 

Nono    : Demain j'ai prévu de me rendre aux Restos du Coeur avec la malle pleine de bouffe.

Marius : Ce n'est pas exactement ce que j'ai entendu.

C'est alors qu'Olive intervient car elle a une bonne idée :

Olive    : Et hier soir, que faisais-tu ?

Nono    : Hier ?  Je m'en souviens. Je regardais peinard la télé chez moi .

Olive    : Flagrant délire de mensonge. Hier soir je t'ai vu dans la file du Ciné. 

Nono    : J'étais chez moi et je me reposais après avoir préparé les colis pour demain.

Olive    : Si je t'ai vu c'est parce que j'y étais aussi.

Nono    : En fliquette? C'est faux, je ne t'y ai pas vue.

Olive (rusée) : Tu ne m'y as pas vue ?  Pourtant j'attendais à côté de ton copain

Nono     : Celui qui avait la chemise blanche ou celui qui avait la chemise à carreaux ?

Olive     : La chemise blanche.

Nono     : Alors c'est possible il se trouvait un peu plus loin car il nous a rejoint plus tard.

Marius : Donc pour hier tu nous a menti !

Nono     : Oui, mais pour demain je vous dis la vérité.

Marius  : Ah bon ! Ca me rassure !

Olive     : Mais commissaire s'il a menti pour hier, pourquoi ne mentirait-il pas pour demain.

Marius : "A chaque jour suffit sa peine".

Olive     : Mais s'il ment aussi pour demain

Marius : Je ne peux quand même pas l'obliger à livrer les restos du coeur ?

Olive     : Bien sûr ! 

Marius : Salut Nono. puisque tu m'as dit que demain tu ne comptais pas participer à un casse comme d'habitude mais livrer les restos du Coeur, tu peux partir.

Nono    : Merci Monsieur le commissaire.

Olive     : A bientôt, Nono

Nono    :  A bientôt Madame Olive, à la prochaine séance de Ciné...

Olive     : Oui. Ca nous changera de "au théatre ce soir"

 

Et sur ces au-revoir le commissaire Marius quitta son bureau, content de n'avoir pas eu à travailler plus pour gagner pareil et madame l'adjointe Olive pensa qu'ils s'en étaient bien tirés car Nono n'avait pas sollicité la présence de son avocat avant de répondre aux questions, ce qui l'aurait retardée elle aussi.

 

Quant à Nono le Casseur, il réfléchit un instant à qui pourrait être cet enfoiré d'indic qui avait failli l'empêcher de mettre à exécution ses projets puis en pensant aux restos du coeur il eut une pensée reconnaissante pour ces pauvres qui lui avaient inspiré ses réponses opportunes. Mais plus de temps à perdre. Au travail.  Et il alla rejoindre ses complices.

 

C'est alors que le commissaire Marius se ravise :

J'ai encore une question à poser :

à Françoise :

Marius       : Ma chère françoise, ne vous-êtes-vous pas trompée de blog pour écrire ce mini-scénario ?

Françoise : Nous ne sommes pas sur le blog "lesamisdespoetes", ici ?

Marius       : Pas du tout. Je me doutais que vous aviez confusé.

Françoise : Vraiment vous êtes perspicace. Mais pas utile que j'efface. Je me rends, de ce pas, au bon endroit, en passant par le lien. Et merci bien.

 

Au revoir Marius, au revoir Olive

Et bon Dimanche à tous.

 

Françoise

Repost 0
Published by Françoise ANRIGO - MARTIN - dans Savoir faire et Faire savoir du C.G
commenter cet article
11 mars 2012 7 11 /03 /mars /2012 11:13

Une généralisation est l'extrapolation intempestive d'une vérité concernant une partie d'une certaine population à l'ensemble de celle-ci.

 

On parle d'omission quand soit par ignorance soit par manipulation consciente on tait certaines données d'un énoncé afin de proposer une solution fausse qui semble marcher.

 

Les distorsions, quant à elles, sont des retraitements abusifs d'informations afin de leur donner un sens différent de celui qu'elles expriment.

 

Exemples ? OK

 

  De Généralisation : "Nous sommes en temps de crise ce qui explique la perte du pouvoir d'achat de la population."

        Or une partie de la population a constaté sur l'année une augmentation de ses rémunérations de l'ordre de 30% !!!

        Mais non, ce ne sont pas ceux qui étaient les pauvres, par souci d'équilibrage, mais ceux qui étaient, et le sont encore plus, les plus riches.

 

  Omissions :  "Dans la situation actuelle, nous devons choisir une stratégie d'austérité" ...Omission (= la fin de la phrase) Pour Vous. 

Evidemment ce "Vous" ne signifie pas "Nous" surtout si le "Nous" en question représente Moi et mes amis fortunés.  

 

  Distorsion :  Si nos voisins, partenaires, n'apprécient pas notre choix stratégique c'est qu'il n'est pas le bon.

       Sauf si le partenariat est du genre "vases communiquant". Evidemment ce qui remplit l'un ne peut que vider l'autre !!!  En tant qu'autre, je préfère vider l'un !

 

  Mais non, je ne me suis pas trompé de blog, ceci n'est pas un cours de PNL : Programmation Neuro-linguistique, discipline qui modélise comment l'emploi du langage influence la communication, même si la réalité n'en n'est pas modifiée pour autant...

Il suffit de placer l'autre sous l'angle de perception le plus favorable. En Psychologie positive : Le plus favorable pour lui. En Politique, le plus favorable pour soi.

 

   C'était juste pour attirer votre attention sur la vision zoomée qui ne donne pas d'indication sur la proportion de l'objet regardé par rapport à l'ensemble accessible en vision panoramique seulement.

 

    A bientôt

    Françoise      

Repost 0
Published by Françoise ANRIGO - MARTIN - dans Savoir faire et Faire savoir du C.G
commenter cet article
4 décembre 2011 7 04 /12 /décembre /2011 12:29

Et comme je suis d'un naturel généreux, je partage.

 

D'abord, je me suis demandé : Comment procèderais-je pour découvrir la faille si Nico était un de mes étudiants ?

Ben quoi ! Il n'est jamais trop tard !!!  Et en leçons particulières je suis au moins autant efficace qu'en cours collectifs.

 

Je me suis dit : Je vais transposer

      Plus le chiffre d'affaires est élevé plus on gagne

     Alors je vais programmer d'augmenter le chiffre d'affaires pour augmenter mes bénéfices

                    Attention le raisonnement sophiste va démarrer :

     Je vais donc vendre plus cher mes produits...

 Résultat constaté : Je n'en vends presque plus à ce nouveau tarif, mon chiffre d'affaires s'effondre, et je me plante.

 

Ben voilà ! Reprenons l'adage, ou plutôt l'axiome exact de départ :

    Travailler plus pour gagner plus

    Alors je vais augmenter le volume de travail pour augmenter les ressources de l'Etat

                    Attention le raisonnement sophiste va démarrer :

    Je vais faire travailler plus quelques uns qui travaillent déjà en défiscalisant les Heures Supplémentaires

Résultat constaté :

            - Y en a qui ont un peu plus de sous mais sont trop crevés pour faire marcher le commerce, donc la vente des surproductions obtenues par leur crevage

            - Y en a plein qui ne trouvent plus de travail parce que les trop crevés monopolisent le marché qui diminue

            - L'interim, voie d'accès à l'expérience et à l'emploi des jeunes, s'effondre.

                Et l'Etat se plante 

 Vu ainsi,

C'est RIGOUREUSEMENT exact.

 

Et le 2ème sophisme apparait : Il faut donc de la RIGUEUR

N'étant pas à une confusion près, RIGUEUR est assimilée à AUSTERITE

 

Nous revenons à du raisonnement qui se tient : 

Pour éviter d'être désagréable à ceux qui ne peuvent que voter pour l'équipe en place :

Et parce que ceux qui sont déjà structurellement dans l'austérité n'auront aucune raison de se révolter plus qu'avant, pour éviter les révoltes, l'austérité sera ciblée, tant que cela suffira, sur les déjà austères.

 

   Sur ce, Bon Dimanche, quand même

   Françoise

Repost 0
Published by Françoise ANRIGO - MARTIN - dans Savoir faire et Faire savoir du C.G
commenter cet article
25 août 2011 4 25 /08 /août /2011 09:21

·         Cet article fait suite au commentaire que nous a offert Gilles BENICHOU sur le précédent article.

""Il " Il y a mieux : le CDS dit "nu" où l'on prend une assurance sur la voiture du voisin!"

 et   En fait, lui ayant répondu que je ne comprenais pas sa remarque, il m'a gentiment expliqué le mécanisme auquel il se référait, traité plus complètement sur le livre de Paul JORION "Le Capitalisme à l'agonie"

 

             Voici donc ce dont il s'agit : Le CDS, Credit Default Swap, est une "innovation financière" créée dans les années 1990.  Ceci consiste en une assurance contre "le risque de crédit".

             A priori on peut imaginer que les prêts à risque, donc à taux d'intérêt plus élevé que les prêts non risqués, incitent les prêteurs à s'assurer contre le risque encouru. Le différenciel de taux pouvant d'ailleurs financer la prime d'assurance puisque le remboursement de la créance devient garanti. Evidemment souscrire ou non le contrat est un choix personnel.     

             Jusque là, la procédure s'avère saine. 

             Inefficace pour servir les intérêts des plus pervers.

             Il a donc été conçu la possibilité de ne pas exiger de l'assuré qu'il possède le bien (ici, la créance) qu'il assure. Quand c'est le cas, le souscripteur prend une position que l'on appelle "nue".

 

             Revoyons sous cet angle la procédure. La contrôleuse de gestion intervient.

             J'emprunte en sachant que je ne pourrai pas rembourser. Je souscris donc un prêt que l'autre peut estimer "risqué" alors que je sais, moi-même, qu'il est déjà "perdu" (pour le prêteur) dès la signature.

             Je souscris alors un "CDS dit nu" sur la créance de mon prêteur !!!

             Et je le plante ! (A la limite, je me sers d'une partie des fonds reçus en prêt pour payer la prime)

             Je reçois la somme d'argent qui me sert à rembourser le prêt et cela peut se traduire ainsi :

             C'est moi qui ai emprunté et c'est un autre qui rembourse : Cadeau (à la prime près)

 

             Ce qui est quand même moins immoral que de présenter un "partenaire" à mon banquier, avec ma recommandation "morale" et de souscrire un assurance sur le prêt qui lui aura été consenti puis de tout faire pour que cet "ami" ne soit plus en mesure de rembourser. Ainsi j'encaisserai la prime. Immoral mais légal !  

 

             Je laisse votre imagination découvrir d'autres possibilités offertes par ces CDS, dont l'image évoquée dans le commentaire ci-dessus : "Prendre une assurance sur la voiture du voisin" ... et lui "mettre le feu" !!!   

             Faut avouer que ça donne envie de chanter !!!  

             Je vous laisse à vos cogitations et rêves de spéculations.  

             Par contre pour gagner 200.000€ par semaine, faudra vous lancer la balle sur un autre terrain !!!    

 

             Merci encore à G.B.  pour cet éclairage sur une stratégie dont le nom "américain" ne surprendra aucun de mes lecteurs.

 

             Françoise      

Repost 0
Published by Françoise ANRIGO - MARTIN - dans Savoir faire et Faire savoir du C.G
commenter cet article
18 novembre 2010 4 18 /11 /novembre /2010 06:40

Nico : "Ah te voilà, toi."

Françoise : Oui. Et je ne suis ni pauvre ni c...e.

Nico : Je vois que tu n'es pas chauve.

Françoise : Ton regard s'affute. Bon début. Je suis chanteuse seulement de temps en temps mais ce n'est pas le sujet du jour.

Nico. Tant mieux. Ta guitare accompagne mal mon violon.

Françoise : Venons - en au fait.  Tu feras comment pour combler le Déficit en supprimant sans cesse des ressources fiscales sécurisées (Taxe professionnelle? Impôt sur la fortune ?)

Nico : Ne comprends-tu pas que je cherche à éviter la fuite des capitaux ? Tu crois que ça me fait plaisir de nous "sucrer" des impôts que je n'ai pas à payer, moi-même ?

Francoise : "Si ce n'est toi c'est donc ton frère"

Nico : Lequel ? Celui qui est dans les Assurances ? Celui qui est dans l'Industrie Pharmaceutique ? Celui ...

Françoise : Ceci est hors sujet. Revenons-en à ce que tu cherches à éviter. Ce n'est pas en cherchant où tu  cherches que tu risques de trouver.

Nico : Tu ferais quoi, toi ?

Françoise : Enfin ! La question que j'attendais pour commencer cet article !

      Si j'étais Présidente, à la rigueur Premier Ministre ou Ministre des Finances, voilà ce que je ferais :

       1) Urgence :  J'observerais que les banques sont les mieux placées pour identifier les fuites de capitaux et je créerais une règlementation qui taxe les virements à l'étrangerMais qui pourrait être remboursée sur la demande du contribuable et par voie de déclarations mensuelles  justifiant les causes de la sorties de fonds (sorties de fonds contre entrées de biens - outil de contrôle aussi de mon (4)-). Evidemment, ce travail des banques leur serait rémunéré grâce à une partie des taxes acquises, car tout travail mérite rémunération et surtout pour incitation à bien faire (les contrôles à postériori étant trop aléatoires)

      2) ISF : Je te l'accorde, en l'état, il taxe n'importe comment ! 

          Voilà comment je le réformerais : l'ISF deviendrait l'ISAF: Impôt Sur l'Augmentation de la Fortune non justifiée par des ressources imposées ou par la seule réévaluation de biens immobiliers.

           En effet, cela permettrait de programmer une taxation de revenus fiscalement transparents, donc non imposables pour causes de niches, ou montages juridico-fiscaux divers, mais qui, profitant à des personnes n'ayant pas assez de besoin pour les consommer, les stockent sous forme d'épargne ou de placements immobiliers, ce qui augmente d'autant leur fortune recensée. 

          Nico : Cela n'incitera pas mes copains devenus Suisses à ramener leurs taraillettes en France 

          Françoise : D'abord, je te fais remarquer qu'ils ne seront taxés qu'au moment de leur retour, puisqu'ensuite à fortune non augmentée pas de taxation, deplus, si tu me laisses continuer je te montrerai l'intérêt pour eux (aussi) de revenir.

          Nico : Le Devoir ? la Patrie ? Tu délires, ma chère (je progresse dans la qualité de l'expression)

          Françoise : Non. J'aime trop lire. Laisse moi poursuivre  avec mon 3

        3) Taxation des revenus gagnés en France par des personnes ayant leur domicile fiscal à l'étranger : Quelles qu'en soit les causes : Prélèvement à la source (par le payeur) au taux maximum d'IRPP(48%).

         Nico : Bof ! Le plus gros ce sont les délocalisations de Productions commercialisées ensuite chez nous par des Sociétés écran, filiales et je t'en passe !

         Françoise : On y arrive ! 

        4) Taxation des bénéfices, réalisés par la commercialisation de biens produits à l'étranger, au taux de 48%, aussi. On peut discuter : 45% si la filiale commercialisante emploie plus de 10 ou 20 personnes.

         Nico : Mais des bénéfices, ils n'en feront pas ! Comme d'hab ! Ils surpayeront à l'usine (eux-même, mais ailleurs) la marchandise !!! et chez nous : Profit : Néant ou presque .

        Françoise : Mais oui ! C'est bien sûr ! Rectification. (C'est à cela que sert un brain, n'est-il pas ?) Tu connais la TAF. Sur le même principe tu crées la TAI.

        Nico : TAF c'est la Taxe sur Activités financières des banques non récupérable par ceux qui la payent même en tant qu'intermédiaires. La TAI c'est quoi ?

        Françoise : La Taxe sur les Activités d'Importation à la charge des importateurs et non récupérable.

        Nico : Un rétablissement des droits de Douane ! 

        Françoise : Modernisé. La taxation ne serait pas prélevée à l'entrée mais sur la base des bilans et comptes de résultat. Justification des charges d'achat : Origine des achats vendus.

Si l'origine est une production exécutée en France : Non taxée mais contrôle chez le présumé vendeur.

Si l'origine est une production exécutée à l'Etranger : taxation au taux de l'ISté sans exonération possible.

Je parle de la production, pas à la mise sous conditionnement !!!  Du genre : "emballé à Plan de Truc"

        Nico : Je vois. Mais Pourquoi ce différé ?

        Françoise : D'abord parce que le choix posé sera soit la minimisation du coût d'achat et l'augmentation du bénéfice apparent taxé, soit l'inverse et l'achat taxé... Sans compter l'effet de masse du calcul global annuel.

        Nico : Tu en as certains qui vont alors délocaliser le lieu de la commercialisation. N'oublie pas que l'on peut circuler librement en Europe.

       Françoise : Je n'oublie pas non plus que pour tout ce qui est véhicule, il y a le service des cartes grises, les compagnies d'assurance... qui peuvent identifier les achats extérieurs et taxer l'acheteur qui n'est pas obligatoirement une personne morale. J'avais écrit cela?  Ah bon !      

       Nico : Restons sur les Entreprises employeuses de salariés : Si elles veulent fermer les portes en France, on fait quoi ?

      Françoise : Une nouvelle Loi qui accorde un droit préférentiel de reprise aux salariés.

      Nico : Aux salariés ! Mais Avec quoi ils vont racheter l'entreprise ? Un mois de salaire chacun, alors qu'aujourd'hui le 1er du mois tu as déjà la moitié qui est prélevé pour le loyer et le rembousement des crédits ! Comment vont-ils la gérer ? Celui qui produit n'a pas forcément les relations et les compétences du Chef d'entreprise qui part avec son fichier client.

      Françoise : L'Etat, s'il peut avancer des fonds aux banques, peut aussi accorder un prêt à une Entreprise créée par des salariés reprenant, sous la forme SCOP (voir article antérieur), leur Entreprise. Un prêt à l'entreprise en création, pas aux salariés associés.   Je sais, si l'Entreprise dépose le bilan l'Etat risque de ne pas rentrer dans ses fonds. N'empêche que pendant toute la période de fonctionnement il aura économisé les indemnités chomage. Globalement, entre les unes et les autres, l'opération devrait être gagnante pour tous.

     Par ailleurs, le pôle Emploi devrait être en mesure de proposer à des cadres en attente, des fonctions au sein de la SCOP. Des cadres expérimentés, bien entendu. "C'est le fonds qui manque le moins", hélas !

    Quant au portefeuille client : Il sera facile à partir des documents comptables antérieurs de le reconstituer et la compétence de concurrence fera le reste.

      Nico : Moi, qui voulais supprimer un maximum de postes de fonctionnaires !  surtout ceux qui sont loins de moi et instaurer une re-centralisation. Comment concilier tes idées avec cet objectif ?

      Françoise : Je reconnais qu'il est difficile d'organiser la co-gestion privée quand on veut supprimer celle qui existe déjà niveau public, Exiger le renoncement aux pleins pouvoirs des minorités possédantes en exigeant le plein pouvoir personnel par ailleurs. Tu n'es peut-être pas le Président qui convient pour mettre en place le programme que je te suggère.

     Nico : Dommage. Il me semblait opérationnel.

     Françoise : Dans un an et demi, tu pourras peut-être envisager d'y participer .

     Nico : Ah oui ? Comment ?

     Françoise : En votant pour un Autre que toi, le candidat que je conseillerai sur ce blog.

     Nico : Je vais inciter mon fils à apprendre tes conseils. salut !

     Françoise : Bye bye . Je peux bien t'accorder cette expression, ce sera ma seule concession au modèle Américain.

     Avis aux lecteurs de cet article : Ce dialogue n'est que fiction. Mais le tour du monde en 80 jours, aussi...à son époque qui n'est pas si loin

      A une prochaine rencontre... entre nous.

     Vous avez des relations politiques : N'hésitez pas à les diriger vers ce dialogue de sourds tout à fait accessible aux bien-voyants, avec ou sans lunettes.

 

     Françoise 

     PS : Cet article aurait également pu avoir pour titre : Plaidoyer pour le Développement des SCOPS 

Repost 0
Published by Françoise ANRIGO - MARTIN - dans Savoir faire et Faire savoir du C.G
commenter cet article
16 novembre 2010 2 16 /11 /novembre /2010 12:33

En fait, les créateurs de ce site m'ayant contactée, j'ai tranféré leur coordonnées à une jeune (et tout autant nouvelle) diplômée de l'ESC Marseille que je connais bien, puis j'ai attendu sa réaction.

Je vous la communique en copié-collé  :

« Ouha, j'avoue, c'est extra.
Toutes mes félicitations, là je suis scotchée !!
En fait, en fonction du mot recherché "contrôle de gestion", le site donne les offres d'emploi dans ce domaine qu'il trouve sur Internet. Plus besoin d'être inscrit et sur Monster, et sur Cadremploi et sur FedFinance et autres.

Mais il y en a peu encore, ce qui signifie que le site est encore en expansion... »

 

Les félicitations en question, je les ai partagées : 3/4 pour les auteurs du site, et 1/4 pour moi qui lui ai communiqué cette adresse et qui continue auprès de vous par cet article.

   Voici donc les coordonnées de base :  http://www.jobrapido.fr

   Et celles hyper-immédiatement opérationnelles : http://www.jobrapido.fr/magazine/fr.html

   Vous n'êtes pas en recherche d'emploi : Classez en votre mémoire et puisque vous y êtes (dans votre mémoire) transmettez l'information à des personnes de votre connaissance (dans toute la France) qui pourraient utiliser ce site au plus tôt à condition de le connaître.

   Vous êtes en recherche d'emploi : Comment vous lisez encore cet article alors que vous auriez déjà dû changer de site.

   Ah oui, vous attendiez mes pensées cordiales.

   Pensées cordiales.

 

   A bientôt

   Françoise

PS : Evidemment j'ai créé un lien avec ce site. L'article passe (de page)  mais le lien reste (sur la page) d'accueil.

Repost 0
Published by Françoise ANRIGO - MARTIN - dans Savoir faire et Faire savoir du C.G
commenter cet article
12 novembre 2010 5 12 /11 /novembre /2010 07:34

Parenthèse pacifique pour nettoyer sans casser.

 

Ce matin, j'ai eu le plaisir de constater en me dirigeant vers mon blog de psychologie positive, que l'article ci-dessous avait été particulièrement sélectionné par mes lecteurs.

J'y suis donc retournée pour comprendre cette polarisation soudaine et j'ai estimé qu'il était opportun de suivre ces conseils en controledegestion aussi.

Je vous offre donc, aujourd'hui, de vous y reporter.

http://authenticienne.over-blog.com/article-30369079.html

 

Ceci étant, comment "réformer" sans "agresser" ?  Comment "nettoyer" sans "détruire".

Comment concilier les intérêts des Uns avec ceux des Autres puisque l'on ne peut être que des Uns OU des Autres.

Je pourrais aussi soulever le paradoxe : Comment concilier les avantages à CT et Ceux du LT.

 

Evidemment, il est plus facile de poser les questions que de proposer les réponses.

Je commence donc par le plus facile, car la démarche inverse empêche tout commencement donc aussi toute poursuite.

 

Les solutions, quand elles ne sont pas "mise en ordre" (dont le préalable est souvent un plus grand désordre), sont du domaine de la créativité.

Etre cependant conscient de l'existence des "sans" accompagnant toute démarche régulatrice, permet d'orienter les comportements vers l'Action, et non exclusivement la Réaction, ce qui implique la recherche de moyens constructifs . 

Par ailleurs,  il faut savoir que l'interdépendance (côté pile) est inséparable de l'effet "vases communiquants" (côté face).

Pour remplir un "vase" sans trop vider "l'autre",  il convient de créer des ressources supplémentaires et de les attribuer avec discernement.

Effet positif pour les vases vides : se rempliront.  Effet positif pour les vases pleins : Risqueront moins de basculer dans les vases vides.

Effets positifs qui impliquent cependant que

 - Les objectifs des vases vides soient de se remplir (oiseau blanc) et non de vider les vases pleins (oiseau noir)

 - Les objectifs des vases pleins soient de trouver de la joie à leur état qui perdure (oiseau blanc) et non au fait d'être plus remplis que les vides (oiseau noir).

 

Enfin, Pour la créativité que je souhaite à chacun, je vous offre les ingrédients de base :

            - Observation suivie d'Imagination

            - Confiance ou Audace pour entrer en Action en conscience de ne pas disposer de tous les moyens nécessaires dès la case Départ, ne serait-ce que parce qu'on ne peut les estimer tous, certains besoins n'apparaissant qu'au fur et à mesure de l'évolution de la situation.

            - Conscience que l'immobilisme est incompatible avec l'équilibre prolongé, que le risque d'avancer est incertain alors que celui de ne pas avancer est inévitable, donc que de 2 dangers il convient de choisir la moindre.

            - Considérer qu'il existe une autre alternative que  "Aujourd'hui ou Jamais":  Plus tard.  Ceci confirme qu'il faut ne pas confisquer ses attributions au facteur Temps. 

 

Cet article se veut-il "Recommandations", "Récrée ?"  Pas d'incompatibilité. 

 

A bientôt

Françoise

Repost 0
Published by Françoise ANRIGO - MARTIN - dans Savoir faire et Faire savoir du C.G
commenter cet article
1 novembre 2010 1 01 /11 /novembre /2010 06:38

Comme vous le constaterez, la suite du précédent article se voit rajouter un ?

 

En fait, à force d'insistance j'ai reçu une réponse qui m'a éclairée sur les limites de mon interlocuteur, la filiale Française.

 

Sa réponse récente précise : "Nous ne pouvons pas modifier la notice d'entretien".

J'aurais préféré : En ce qui concerne la notice d'entretien, nous avons rapporté votre témoignage au constructeur et nous vous tiendrons au courant du suivi. J'aurais préféré ! Mais pour cette inititative la balle n'ETAIT pas dans mon camp.

 

En attendant une conclusion me paraissait s'imposer : Le Constructeur n'était pas au courant.

 

Une attitude hélas encore trop fréquente en Entreprise Française (Ailleurs, je ne sais pas) : Un Responsable fait une erreur d'estimation et son "sous-chef" s'en aperçoit (ou, comme dans le cas présent, en reçoit l'information par un tiers) mais il applique quand même les consignes puisqu'il considère que si la conséquence possible négative se produit il n'en sera pas responsable !!!  

En fait il choisit la sérénité personnelle à l'altruisme qui aurait pu cependant s'accompagner de sa promotion s'il avait eu confiance en son Supérieur quant à l'interprétation de sa démarche : Augmenter le champ de perception de celui-ci, le choix de l'initiative (et la responsabilité) lui restant.   

 

Pour en revenir à la saga, objet de l'article, je vous avais signalé que je vous tiendrai au courant du suivi par la voie des commentaires de l'article précédent.

Je l'ai fait mais un fait nouveau me parait d'importance suffisante pour justifier cet article :

 

La Procédure d'Injonction de faire auprès du Juge de Proximité (créée en 2002 et gratuite pour les litiges d'une valeur maximum de 4000€) peut s'induire grâce à des documents proposés sur le NET.

Ces documents ne sont pas valables !!!!

 

Intuition ou scepticisme chronique, n'ayant jamais pratiqué cette procédure, antérieurement,  j'ai préféré me rendre directement au Tribunal d'Instance pour déposer le dossier plutôt que de l'adresser en LRAR comme j'en avais initialement l'intention.

Bien m'en a pris.

Non seulement ces imprimés n'étaient pas valides mais encore, la procédure en question est utilisable pour obliger un tiers à accomplir une obligation de service ou de livraison et non un dédommagement de dol, soit-il financier.

Je vous rassure il existe une autre procédure gratuite (sauf demande d'indemnisation accordée à l'adversaire) pour ce type de litige, aussi.

 

J'ai une tendance - qui s'aggrave de jours en jours - à considérer que (Alliance avec la Vie ou manifestation opérationnelle de notre inconscient) lorsqu'une démarche est interrompue, c'est souvent une occasion de réfléchir à son opportunité immédiate. Souvent on découvre alors qu'il y a autre chose à faire, à la place, ou avant.

 

Ainsi j'ai réalisé que si, effectivement, seul le constructeur avait la possibilité de modifier sa notice et s'il n'était pas au courant, le comportement juste du moment était de l'informer.

C'est donc ce que j'ai fait... Très récemment.

 

Le prochain (et probablement dernier) article qui concernera cette "Aventure" vous informera de l'attitude du constructeur qui m'a, pour le moment, accusé reception de l'information par mail automatique.

Le titre ne portera plus de point d'interrogation. 

 

Les conclusions du Procureur (voir commentaires relatifs à l'article n°1 sur le sujet), en cas de manque de réaction du constructeur, désormais au courant,  marqueront le terme de ma démarche car je considère avoir accompli ma part de mission sociétale, en fonction des moyens dont je dispose.

 

Cordialement

Françoise

Repost 0
Published by Françoise ANRIGO - MARTIN - dans Savoir faire et Faire savoir du C.G
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Françoise ANRIGO - MARTIN
  • : Vision du contrôleur de gestion des stratégies d'entreprises et des stratégies politiques et recherche du pilotage optimum en fonction de l'évolution sociétale
  • Contact

Profil

  • Françoise ANRIGO - MARTIN
  • Chef comptable puis Auditeur, puis Professeur et, désormais, également Maitre Praticien en PNL.

Texte Libre

Pour les Etudiants, Entrepreneurs de demain et pour les Chefs d'Entreprises d'aujourd'hui.

         Afin que chacun progresse sur son chemin professionnel qui est une des voies d'accession au plateau d'excellencelà où le raisonnement atteint la vitesse de l'intuition dont il ne se distingue que par le sentiment de certitude qui l'accompagne. L'action juste (forme, fonds et délai) en résulte.
      J'invite, ceux qui viendront jusqu'à ce blog, à proposer leurs avis en utilisant la rubrique "commentaires"

                      De Fonds Sérieux, de Forme Joyeuse :  ---------------------> 
En Alliance avec la Vie

                                F. A-M

  Nombre de Consultants de ce blog    créé le 23 -09-2008   : 60.122       au   10-10-2014

                               Il y a, actuellement,   personne(s) sur ce blog

Recherche

Texte Libre

Pages