Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 janvier 2011 5 14 /01 /janvier /2011 05:31

Est-il des sujets sur lesquels on ne peut exprimer son opinion ?

S'il en est, ce sont ceux sur lesquels on ne peut se faire aucune opinion ni évoquer aucune hypothèse.

 

Si je choisis de rédiger cet article c'est parce que je souhaite exprimer aussi une possibilité qui, à ma connaissance, n'a pas été parmi celles formulées.

 

J'ai eu l'occasion d'entendre et  de lire que "le hasard" était à l'origine du choix des otages exécutés.

Je n'ai pas eu celle d'entendre ou de lire que c'était peut-être aussi un enlèvement ciblé.

 

Si cela l'avait été, et qu'aucune explication ne puisse le justifier par l'activité sociétale des jeunes gens, il resterait quand même la probabilité que ce soit en relation avec leur vie privée.

Ce ne serait, hélas, pas le première fois que des individus récupèrent politiquement un comportement choisi (par d'autres) pour des motifs qui n'ont rien à voir avec des idéaux, ou seulement des objectifs, politiques.

Dans la période 40-45, on ne manque pas d'exemples locaux.

 

On sait que l'un des 2 jeunes gens devait épouser très prochainement une jeune fille Nigérienne.

Si c'est celui qui a été exécuté immédiatement par les preneurs d'otage, on peut se demander , au moins, si cet assassinat ne dérive pas de cette situation.   "Roméo et Juliette" sont intemporels.

 

Quant à l'autre, tout comme les nombreux soldats Nigériens qui ont été tués dans cette opération, d'abord enlevé pour retarder l'identification possible de la "cible" visée, il aurait été, lui aussi, victime de l'opération "sauvetage".

 

Le fait Qu'Al-Quaïda  revendique à présent l'initiative n'est pas une preuve. C'est "peut-être" simplement une opportunité pour eux d'augmenter la peur qu'ils inspirent afin de faire augmenter "le cours" de la monnaie "otages" en leur possession.

 

Pour terminer cet article je souhaite exprimer ma profonde compassion pour les familles qui n'ont que faire d'explications une fois la situation irréversible constatée. Elles ne leur rendront pas les êtres chers qu'elles pleurent. 

 

Françoise  

Repost 0
Published by Françoise ANRIGO - MARTIN - dans Avis en partage - Actualité -
commenter cet article
5 janvier 2011 3 05 /01 /janvier /2011 13:41

- Par les socialistes, pour nous détourner du vide vertigineux de leur programme

- Par les autres, pour soutenir le raisonnement sophiste qui permet de conclure que :

     La montée du chomage dépend plus des conditions de travail demandées par les salariés et obtenues que des licenciements massifs, en entreprise bénéficiaires, pour que les mieux payés puissent vivre largement pendant 500 ans, si jamais la science devenait capable de le leur permettre. 

    Pour le moment, ce n'est pas la tendance des performances pharmaceutiques !!!  Et vu sous l'angle de l'observation ci-dessus, c'est plutôt rassérénant.

 

J'ai déjà exprimé mon opinion sur le travail en 35h. Je n'ai pas changé d'opinion. L'article ci-dessous reste donc tout à fait conforme à mes conclusions actuelles.

http://controledegestion.over-blog.com/article-la-semaine-de-35-heures-mode-d-emploi-44646311.html

 

Je dirais même que 32H me sembleent un objectif à viser dès que l'on aura déjà assimilé l'utilisation de l'étape précédente de 35H.

 

Les techniques, en perpétuelle amélioration, permettent des automatisations de plus en plus performantes qui impliquent de moins en moins d'heures de main d'oeuvre, en tout genre, pour des productions toujours plus importantes. 

Simultanément l'effectif de la population, en âge d'être active, augmente. Sans parler de l'effectif de la population globale, en âge sans limite d'être nourrie, qui se développe de manière exponentielle.

 

Qui peut m'expliquer à quoi serviront les produits stockés et invendables faute de pouvoir d'achat ?

Qui peut m'expliquer en quoi la confiscation des ressources vitales par un petit groupe qui se l'autorise, en créant des lois qui le lui permettent, est-il moins répréhensible que la confiscation de ressources marginales des plus nantis par des pauvres qui ne veulent plus d'une sous-condition humaine, par rapport à la condition standardisée qu'ils observent, par voie de médias, sur tous leurs écrans.  

Et ce, dès le berceau, ce qui les occupe pendant que maman fait le ménage...

 

Voilà que je parle d'explications !!!   Cerveaux gauches, à vos marques vous allez avoir du travail.

Si je me fie aux ressentis, ce n'est pas mieux !!!   Cerveaux droits, faudra-t-il vous en verser une autre dose de mal-être et de dégoût, face aux réactions anarchiques qui se tromptent de cible et agressent les agressés, pour que vous compreniez que la non solidarité est un phénomène héréditaire et que tout pouvoir héréditaire n'est pas plus justifiable aujourd'hui qu'en 1789 !

 

Ca m'a fait du bien !

 

En ce moment le "thé éléphant" m'énerve un maximum !!!

Mais qu'attendent les salariés pour former une SCOP !!!!!!!!!!  

Faudrait que l'Etat leur consente une avance de trésorerie pour dédommager les futurs ex-français étiquetés propriétaires !

Alors, espérons que le conflit durera jusqu'en 2012... ce n'est pas si loin... et que le candidat choisi aura fait part de ses intentions de soutien à ce type de Société ... En plus nous ferions l'économie d'une révolution et, quels que soient mes propos, je m'en réjouirais !

 

Un début d'année 2011 qui n'avait qu'à pas m'énerver !

 

Pensées cordiales 

Françoise

Repost 0
Published by Françoise ANRIGO - MARTIN - dans Avis en partage - Actualité -
commenter cet article
3 janvier 2011 1 03 /01 /janvier /2011 12:09

J'aurais aimé écrire "Des" augmentations mais à priori, et sollicitée par l'urgence, il n'y en a qu'Une agréable aujourd'hui qui m'apparait avec évidence, c'est le volume de mes meilleurs voeux que je vous offre pour l'année nouvelle !!!

 

Santé, Amour, Affection, Argent qui ne fait pas le Bonheur mais qui ne saurait lui causer du tort quand il est encaissé, Joies et moments délicieux de partage et de rires entre nous et entre vous aussi.

 

Pensées cordiales

 

Françoise

Repost 0
Published by Françoise ANRIGO - MARTIN - dans Avis en partage - Actualité -
commenter cet article
11 décembre 2010 6 11 /12 /décembre /2010 06:47

En Régime républicain, la Police, service d'ordre du peuple pour le peuple, se doit d'être, si ce n'est irreprochable (l'erreur est humaine), du moins intègre.

Si un rapport ne reflète pas le témoignage précis de la réalité, il doit cependant être conforme à ce que le rédacteur estime exact.

 

Dernière affaire en date : Des policiers pour maquiller leur erreur (déjà très mal) ont accusé un innocent (ignoble) dont ils ont obtenu des aveux par voie de violence (diabolique) et de réflexe de survie d'un individu mis devant l'évidence :

"Tu avoues ou on t'achève." Peut-être pas formulée en ce texte mais il suffit de s'imaginer enfermé dans une cellule de commissariat, donc avec l'impossibilité d'appeler la Police, déjà sur place en qualité d'agresseur, et "molesté" au point d'en être au stade de 3 jour d'ITT !!! 

Cette croyance s'imposerait à n'importe qui - en tous cas, à moi - car le stade suivant pourrait bien être le "suicide" inexplicable car inexpliqué - genre : "a sauté par la fenêtre, ce que nous ne pouvions prévoir !!!

 

En Régime républicain, la Police, service d'ordre du peuple pour le peuple, se doit d'être, si ce n'est irreprochable (l'erreur est humaine), du moins intègre.

Vous me direz : Toute cellule sociétale ne peut éviter un certain pourcentage d' imbéciles, de brebis galeuses et autres disfonctionnés du ciboulot, parmi ses membres.

Même en étant vigilants car l'être humain étant en perpétuelle évolution, une personne "bien sous tous rapports" le jour où on l'accueille, peut "virer" et devenir jusqu'à abjecte, en "toute sournoisie",  jusqu'au constat de  son comportement  révélateur de sa déviation désolante.

 

En Régime républicain, la Police, service d'ordre du peuple pour le peuple, se doit d'être, si ce n'est irreprochable (l'erreur est humaine), du moins intègre.

6 mois à 1 an de prison ferme pour 7 policiers coupables d'avoir non pas protégé mais accablé et violenté un innocent !

A ceux qui considèrent que la Justice et la Police sont les 2 mamelles de la démocratie naissante, le lait peut paraitre d'une blancheur douteuse !!!

Mais si on rajoute que non seulement leurs collègues Policiers (car on peut espérer qu'il ne s'agit que d'une minorité),  mais encore leur Grand Patron (Ministre de l'Intérieur),  manifestent contre une sanction qu'ils jugent (à la place de la justice) trop sévère ! !!  Alors on se demande si ce lait, en supposant qu'il soit blanc, n'est pas le liquide produit par la fleur de Lys, qui n'a de fleur que le dessin figurant sur le blason des Rois.

 

Dans ce cas, je veux chanter les louanges du coquelicot !

 

Françoise

http://lesamisdespoetes.over-blog.com/  AUSSI

Repost 0
Published by Françoise ANRIGO - MARTIN - dans Avis en partage - Actualité -
commenter cet article
7 décembre 2010 2 07 /12 /décembre /2010 10:29

Aujourd'hui est le jour J.

 

Les plus ambitieux peuvent suivre Eric CANTONA qui ressortira de sa banque avec des sous plein les poches, ou plutôt plein le cabas. Une partie devant sans doute lui permettre de rémunérer ses gardes du corps et de la valise, ce qui ne sera pas la mission la plus facile.

Mais on connait bien l'adage économique : Plus le risque est grand, plus la rémunération peut être élevée.

 

Pour les professionnels de la volerie, n'ayant pas vu trop de vol-ailles alentour, il semble relativement simple de dépouiller les sorteurs de banques qui auraient suivi les propositions

de la journée de "protestation-retraits de fonds" 

y en aura pour tous les c.     (capricieux ?).

 

Alors, mauvais esprit comme vous me savez, je me questionne ainsi :

Suppose que j'ai des sous dans des banques d'un peu partout.

Suppose que ce qui me dérange le plus dans la législation bancaire Française soit le contrôle des mouvements et les limites légales tout autant des dépôts dont l'origine est obscure que des sorties dont les issues sont peu explicites.

Je lance une campagne et, expliquant ceci (baisse du niveau de mon compte) par cela (campagne d'assainissement financier), je déplace gaiement mes fonds puisque j'ai désormais ma Motivation Nationale.

 

France, ma Nation, qu'en ton nom tant de machineries sont conçues !

Je ne changerai pas l'orthographe de "conçues". Il faudra vous contenter du son car l'image serait par trop vulgaire.

 

Je vais vite lire mon autre blog pour apaiser ma colère.

 

Ici, je présente mes salutations distinguées à tous mes lecteurs

Et en plus, mes plus cordiales pensées à ceux qui partagent mon interprétation de la stratégie commentée. 

 

Françoise

Repost 0
Published by Françoise ANRIGO - MARTIN - dans Avis en partage - Actualité -
commenter cet article
30 novembre 2010 2 30 /11 /novembre /2010 06:05

Un instant de récrée dans ce monde qui perd le Nord tout autant que le Sud, l'Est et l'Ouest.

Un exemple de notre système libéral actuel à la 6,4,2. (dessins de portraits élémentaires de mon enfance)

Tout juste s'il reconnait sa droite de sa gauche ! D'ailleurs le Droit n'a pour opposé que le Tordu (j'ai écrit : récrée)

 

Un ouvrier électricien, je ne sais en quelle occasion lui permettant de réaliser qu'il a un trésor dans ses cartons de "vieilleries", découvre que madame PICASSO lui avait donné, à l'époque, des créations du maître, qu'elle estimait sans doute des essais sans aboutissement ou des oeuvres mineures.

L'ouvrier l'avait remerciée et était reparti avec son attirail professionnel et son cadeau... Comme si on pouvait refuser un cadeau à un client pareil !

Même un chef d'entreprise, qui n'a que son talent manuel, comprend que ce serait une erreur commerciale ENORME.

 

Revenons-en au présent et au présent :

Les retraités possesseurs de ces "devenus chef d'oeuvre", tant la disparition définitive d'un artiste re-connu confère une valeur surrestimée à ses créations antérieures, soient-elles des essais sur une nappe en papier, réalisent combien ils ont eu de la chance de ne pas jeter ce carton oublié parmi les outils dont ils partage le profond sommeil. Retraite oblige !
Sans doute conseillés par le(s) Réveilleur(s) de conscience, ou éveilleurs de culture, ils demandent à la famille du peintre de certifier l'authenticité de l'origine de leurs exquises esquisses, et c'est là que tout semble se gâcher.

Les héritiers, dignes représentants du système "capitalisme toujours plus", ressentent soudain le manque de ces tableaux, dont ils ignoraient jusqu'à ce moment là l'existence, et portent plainte contre le bénéficiaire du cadeau de leur mère (ou épouse défunte de leur père défunt).

 

Je suis contrôleur de gestion et non juriste Mais :

      Cela suppose quand même un minimum de notions qui suffisent à mémoriser cette règle :

      "En cas de meuble, possession vaut titre" (de propriété)

 

       Deplus, le délai de prescription pour dépôt de plainte, surtout quand il ne s'agit pas d'agression sur personne physique ayant entraîné quelque blessure ou pire, est largement dépassé.

       N'importe qui pourrait en faire l'expérience en se rendant dans un commissariat afin de porter plainte pour  vol ayant eu lieu il y a plus de 5ans (alors imaginez, près de 40 ans après !). 

      Même pas sûr que la personne ne ressortirait pas accompagnée par 2... infirmiers !

 

N'empêche que la contrôleuse de gestion, par sympathie pour les retraités, se réjouit de l'initiative deserités, (lapsus) des héritiers !  En effet, ce dépôt de plainte, aussi absurde soit-il (sous réserve que des relations mondaines n'aient la possibilité de détourner la loi vers la mer de la justice à la carte... de visite) constitue la meilleure reconnaissance d'origine. Meilleure que ce que n'importe quelle autre forme d'expertise aurait pu certifier.

 

Pour terminer cet article, somme toutes rigolo - ne trouvez-vous pas? - , je veux rassurer les détenteurs des PICASSO's cadeau : Vu la lenteur de la justice et la procédure en appel ENCORE possible... si l'hypothèse, rédigée en orange dans le texte ci-dessus, se réalise, dans 1 an et demi, soit avant le délai nécessaire pour finaliser une procédure qui n'aurait même pas dû pouvoir commencer, ils auront non seulement la possibilité de faire valoir les règles du droit  républicain, mais encore, ils pourront recevoir des dommages et intérêts des responsables de leur dol, ceux-ci ayant les moyens financiers de les assumer!!!  

Qu'ils ne se réjouissent pas trop vite. D'abord l'hypothèse en orange reste aléatoire et ensuite le résultat du scrutin garantissant cette issue heureuse, aussi.  

 

A bientôt

Françoise   

Repost 0
Published by Françoise ANRIGO - MARTIN - dans Avis en partage - Actualité -
commenter cet article
21 novembre 2010 7 21 /11 /novembre /2010 08:38

La définition de la nature du problème est fondamentale.

Insécurité : Du ressort de la Police ou de la Gendarmerie

Guérillas : Du ressort de l'Armée.

 

Quand les insécurisants sont armés de Kalachnikov et trouvent normal de tirer sur ceux qu'ils identifient comme leurs ennemis intimes, ils se comportent plus comme des soldats qui défendent leur territoire (économique) que comme des délinquants. D'ailleurs, ils ne privent leurs victimes que de leur vie. Comme des combattants en temps de guerre.

Ma conclusion : Quel que soit l'effectif Policier, il ne peut être chargé de la problématique exposée.

                              Pas plus que des inspecteurs du fisc ne pourraient être chargés d'établir un contrôle fiscal des revenus de l'activité, dans ce milieu.

Les uns, comme les autres, sont des agents de maintien de l'Ordre et de la Justice, en temps de Paix.

Alors quand j'entends que la résolution de pareils dysfonctionnements nécessiterait l'augmentation de l'effectif policier, je voudrais répondre aux diseurs :  A condition que lesdits policiers ne soient pas de vos proches.

 

En fait, si on veut tarir la source, c'est au niveau du contexte qu'il faut agir.

- Le Contexte étant l'Injustice Sociétale Légalisée qui "autorise", ceux qui s'estiment lésés par les lois décidées par d'Autres, à créer les leurs c'est à dire leurs Etats dans l'Etat. Des Etats qui se font la guerre.

- Le Contexte c'est l'Education et la Communication qui donneront d'autres voies aux ex-pauvres chroniques pour affirmer leur personnalité et découvrir des valeurs, autres qu'exclusivement monétaires, pour s'épanouir et se sentir reconnus.

 

Les drames actuels de la région Marseillaise, ne sont donc pas, à mon avis, du ressort des Policiers, mais

 -  Pour protéger les guérilléros eux-même contre les autres guérilléros, du ressort de l'Armée.

 -  Pour convaincre les générations montantes que l'Etat représente tous ses citoyens : Embaucher des fonctionnaires "Grands Frères", (exemple télé) donc proches des différentes populations enfantines et créant des liens sous forme de rencontres sportives ou autres entre les différents "quartiers" ou différents "arrondissements". 

Avec Relais dans les Ecoles par l'intermédiaires d'enseignants, parties prenantes dans les compétitions ou manifestations. Si les grands s'entendent, les petits suivront...et persévèreront quand devenus grands, eux aussi. 

Evidemment, pour que cette proposition ne soit pas utopie mais réaliste, condition nécessaire : Tous les enfants qui se côtoient doivent au moins manger à leur faim,  ne pas rester bloqués sous le premier palier de la hierarchie des besoins de MASLOW (voir article sur ce sujet).

Et c'est cela qui doit consituer l'O.P.A. ( l'Objectif Prioritaire Absolu)  d'un Etat civilisé Responsable.

 

 L'intégralité de cet article aurait dû être rédigé en couleur orange. (Opinion personnelle même si aussi partagée, ce que je souhaite)

 Ceci expliquera ma signature d'aujourd'hui.

 

 A bientôt

 Françoise

Repost 0
Published by Françoise ANRIGO - MARTIN - dans Avis en partage - Actualité -
commenter cet article
18 novembre 2010 4 18 /11 /novembre /2010 06:40

Nico : "Ah te voilà, toi."

Françoise : Oui. Et je ne suis ni pauvre ni c...e.

Nico : Je vois que tu n'es pas chauve.

Françoise : Ton regard s'affute. Bon début. Je suis chanteuse seulement de temps en temps mais ce n'est pas le sujet du jour.

Nico. Tant mieux. Ta guitare accompagne mal mon violon.

Françoise : Venons - en au fait.  Tu feras comment pour combler le Déficit en supprimant sans cesse des ressources fiscales sécurisées (Taxe professionnelle? Impôt sur la fortune ?)

Nico : Ne comprends-tu pas que je cherche à éviter la fuite des capitaux ? Tu crois que ça me fait plaisir de nous "sucrer" des impôts que je n'ai pas à payer, moi-même ?

Francoise : "Si ce n'est toi c'est donc ton frère"

Nico : Lequel ? Celui qui est dans les Assurances ? Celui qui est dans l'Industrie Pharmaceutique ? Celui ...

Françoise : Ceci est hors sujet. Revenons-en à ce que tu cherches à éviter. Ce n'est pas en cherchant où tu  cherches que tu risques de trouver.

Nico : Tu ferais quoi, toi ?

Françoise : Enfin ! La question que j'attendais pour commencer cet article !

      Si j'étais Présidente, à la rigueur Premier Ministre ou Ministre des Finances, voilà ce que je ferais :

       1) Urgence :  J'observerais que les banques sont les mieux placées pour identifier les fuites de capitaux et je créerais une règlementation qui taxe les virements à l'étrangerMais qui pourrait être remboursée sur la demande du contribuable et par voie de déclarations mensuelles  justifiant les causes de la sorties de fonds (sorties de fonds contre entrées de biens - outil de contrôle aussi de mon (4)-). Evidemment, ce travail des banques leur serait rémunéré grâce à une partie des taxes acquises, car tout travail mérite rémunération et surtout pour incitation à bien faire (les contrôles à postériori étant trop aléatoires)

      2) ISF : Je te l'accorde, en l'état, il taxe n'importe comment ! 

          Voilà comment je le réformerais : l'ISF deviendrait l'ISAF: Impôt Sur l'Augmentation de la Fortune non justifiée par des ressources imposées ou par la seule réévaluation de biens immobiliers.

           En effet, cela permettrait de programmer une taxation de revenus fiscalement transparents, donc non imposables pour causes de niches, ou montages juridico-fiscaux divers, mais qui, profitant à des personnes n'ayant pas assez de besoin pour les consommer, les stockent sous forme d'épargne ou de placements immobiliers, ce qui augmente d'autant leur fortune recensée. 

          Nico : Cela n'incitera pas mes copains devenus Suisses à ramener leurs taraillettes en France 

          Françoise : D'abord, je te fais remarquer qu'ils ne seront taxés qu'au moment de leur retour, puisqu'ensuite à fortune non augmentée pas de taxation, deplus, si tu me laisses continuer je te montrerai l'intérêt pour eux (aussi) de revenir.

          Nico : Le Devoir ? la Patrie ? Tu délires, ma chère (je progresse dans la qualité de l'expression)

          Françoise : Non. J'aime trop lire. Laisse moi poursuivre  avec mon 3

        3) Taxation des revenus gagnés en France par des personnes ayant leur domicile fiscal à l'étranger : Quelles qu'en soit les causes : Prélèvement à la source (par le payeur) au taux maximum d'IRPP(48%).

         Nico : Bof ! Le plus gros ce sont les délocalisations de Productions commercialisées ensuite chez nous par des Sociétés écran, filiales et je t'en passe !

         Françoise : On y arrive ! 

        4) Taxation des bénéfices, réalisés par la commercialisation de biens produits à l'étranger, au taux de 48%, aussi. On peut discuter : 45% si la filiale commercialisante emploie plus de 10 ou 20 personnes.

         Nico : Mais des bénéfices, ils n'en feront pas ! Comme d'hab ! Ils surpayeront à l'usine (eux-même, mais ailleurs) la marchandise !!! et chez nous : Profit : Néant ou presque .

        Françoise : Mais oui ! C'est bien sûr ! Rectification. (C'est à cela que sert un brain, n'est-il pas ?) Tu connais la TAF. Sur le même principe tu crées la TAI.

        Nico : TAF c'est la Taxe sur Activités financières des banques non récupérable par ceux qui la payent même en tant qu'intermédiaires. La TAI c'est quoi ?

        Françoise : La Taxe sur les Activités d'Importation à la charge des importateurs et non récupérable.

        Nico : Un rétablissement des droits de Douane ! 

        Françoise : Modernisé. La taxation ne serait pas prélevée à l'entrée mais sur la base des bilans et comptes de résultat. Justification des charges d'achat : Origine des achats vendus.

Si l'origine est une production exécutée en France : Non taxée mais contrôle chez le présumé vendeur.

Si l'origine est une production exécutée à l'Etranger : taxation au taux de l'ISté sans exonération possible.

Je parle de la production, pas à la mise sous conditionnement !!!  Du genre : "emballé à Plan de Truc"

        Nico : Je vois. Mais Pourquoi ce différé ?

        Françoise : D'abord parce que le choix posé sera soit la minimisation du coût d'achat et l'augmentation du bénéfice apparent taxé, soit l'inverse et l'achat taxé... Sans compter l'effet de masse du calcul global annuel.

        Nico : Tu en as certains qui vont alors délocaliser le lieu de la commercialisation. N'oublie pas que l'on peut circuler librement en Europe.

       Françoise : Je n'oublie pas non plus que pour tout ce qui est véhicule, il y a le service des cartes grises, les compagnies d'assurance... qui peuvent identifier les achats extérieurs et taxer l'acheteur qui n'est pas obligatoirement une personne morale. J'avais écrit cela?  Ah bon !      

       Nico : Restons sur les Entreprises employeuses de salariés : Si elles veulent fermer les portes en France, on fait quoi ?

      Françoise : Une nouvelle Loi qui accorde un droit préférentiel de reprise aux salariés.

      Nico : Aux salariés ! Mais Avec quoi ils vont racheter l'entreprise ? Un mois de salaire chacun, alors qu'aujourd'hui le 1er du mois tu as déjà la moitié qui est prélevé pour le loyer et le rembousement des crédits ! Comment vont-ils la gérer ? Celui qui produit n'a pas forcément les relations et les compétences du Chef d'entreprise qui part avec son fichier client.

      Françoise : L'Etat, s'il peut avancer des fonds aux banques, peut aussi accorder un prêt à une Entreprise créée par des salariés reprenant, sous la forme SCOP (voir article antérieur), leur Entreprise. Un prêt à l'entreprise en création, pas aux salariés associés.   Je sais, si l'Entreprise dépose le bilan l'Etat risque de ne pas rentrer dans ses fonds. N'empêche que pendant toute la période de fonctionnement il aura économisé les indemnités chomage. Globalement, entre les unes et les autres, l'opération devrait être gagnante pour tous.

     Par ailleurs, le pôle Emploi devrait être en mesure de proposer à des cadres en attente, des fonctions au sein de la SCOP. Des cadres expérimentés, bien entendu. "C'est le fonds qui manque le moins", hélas !

    Quant au portefeuille client : Il sera facile à partir des documents comptables antérieurs de le reconstituer et la compétence de concurrence fera le reste.

      Nico : Moi, qui voulais supprimer un maximum de postes de fonctionnaires !  surtout ceux qui sont loins de moi et instaurer une re-centralisation. Comment concilier tes idées avec cet objectif ?

      Françoise : Je reconnais qu'il est difficile d'organiser la co-gestion privée quand on veut supprimer celle qui existe déjà niveau public, Exiger le renoncement aux pleins pouvoirs des minorités possédantes en exigeant le plein pouvoir personnel par ailleurs. Tu n'es peut-être pas le Président qui convient pour mettre en place le programme que je te suggère.

     Nico : Dommage. Il me semblait opérationnel.

     Françoise : Dans un an et demi, tu pourras peut-être envisager d'y participer .

     Nico : Ah oui ? Comment ?

     Françoise : En votant pour un Autre que toi, le candidat que je conseillerai sur ce blog.

     Nico : Je vais inciter mon fils à apprendre tes conseils. salut !

     Françoise : Bye bye . Je peux bien t'accorder cette expression, ce sera ma seule concession au modèle Américain.

     Avis aux lecteurs de cet article : Ce dialogue n'est que fiction. Mais le tour du monde en 80 jours, aussi...à son époque qui n'est pas si loin

      A une prochaine rencontre... entre nous.

     Vous avez des relations politiques : N'hésitez pas à les diriger vers ce dialogue de sourds tout à fait accessible aux bien-voyants, avec ou sans lunettes.

 

     Françoise 

     PS : Cet article aurait également pu avoir pour titre : Plaidoyer pour le Développement des SCOPS 

Repost 0
Published by Françoise ANRIGO - MARTIN - dans Savoir faire et Faire savoir du C.G
commenter cet article
17 novembre 2010 3 17 /11 /novembre /2010 06:36

Impossible à éviter ce commentaire relatif à la prestation télévisée de Notre Président de la République.

 

Tout d'abord : La prestation de l'acteur vedette : Remarquable.

Ensuite : Pensée compatissante et néanmoins respectueuse aux journalistes interviewers.

En effet, s'il paraissait évident que les questions avaient dû être non seulement proposées (normal) avant la prestation mais ensuite sélectionnées (ce qui transfère la responsabilité de l'omission de certaines problématiques à l'interviewé), on a pu remarquer l'insistance (avec les risques professionnels personnels que cela implique) qu'ils ont parfois manifestée quand les réponses (celles-ci, du vrai "direct")  leur semblaient incomplètes.

 

  N'empêche que j'ai été moi aussi "scotchée" par l'aplomb de notre Président quand il a affirmé :

    - Que sa personne s'effaçait devant l'intérêt de la Nation. 

      Ce n'est pas faux mais on peut rajouter "et réciproquement".

      En effet, si on considère que, comme pour certains d'un précédent article, pour lui, en toute sincérité, l'un et l'autre sont "confusés" : Il est la Nation, comme le PDG est l'Entreprise qu'il dirige. Les autres ne sont pas des Etres mais des Avoirs.

    -  Son explication du "Bouclier Fiscal" . Quand on a pu constater la netteté de ses souvenirs d'évènements moins récents, on est tenté de croire que les omissions révélées par sa définition de cette mesure fiscale ne sont pas dues à son ignorance.  (Voir mon précédent article "Devinette : Qui est exonéré de la taxe Foncière...")

   -  Le risque de délocalisation de nos industries en ALLEMAGNE !!!

      Faut le faire. Surtout sans rire. Dommage que les journalistes n'aient pas fait remarquer que les destinations des délocalisations Allemandes (exemple : usine VOLKSWAGEN en Asie) ressemblaient étrangement aux nôtres... Sur ce point l'harmonisation est quasiment atteinte.

     J'écris "Dommage" mais je ne crois pas que j'aurais mis ma situation en danger. PPDA a mérité sa retraite anticipée pour moins que ça. 

      A ce sujet : faudra que je vous écrive un jour les droits des députés EUROPEENS (donc le modèle vers lequel nous devrions tendre car forcément au sommet se situent les précurseurs) en matière de départ à la retraite à taux plein !!!

     (bien avant 60ans pour laisser la place aux nouveaux... comme si un ancien pouvait être remplacé par un nouveau !!! absurde, d'après notre Nico National mais pas International) 

 

      Quant à l'Identité Nationale, si le ministère a été supprimé c'est à la manière d'une ombre qui s'efface sous l'éclairage des projecteurs.

       En fait, en matière d'Identité Nationale, ce ne sont pas les "entrées" qui constituent notre plus grand péril, mais les "sorties".

       Quant à leur destination : Ce n'est pas la frontière Allemande qu'il aurait fallu cerner, mais la Suisse.

       Liste non exhaustive des expatriés, fuyards de la Solidarité Nationale (en 14/18 on avait exécuté des désignés mutins pour moins que ça. Eux ne protégeaient que leur vie et non leur vie et nos sous par voie de participation fiscale)

       J. HALLYDAY, Son fils David, C.AZNAVOUR, Alain DELON (parrain officiel du pavillon français à Shangai), I. ADJANI, P. KASS. mais aussi :  G. MONFILS, Jo.W. TSONGA, A. MAURESMO, A. PROST, J. ALESI, G. FORGET, F. SANTORO, et encore : D. HECHTER, C. BOUYGUES, JL DAVID, P. HERSANT, M. LACOSTE, E. PEUGEOT, B. DEROTHSCHILD, J. TAITTINGER, et même Paul DUBRULE (? : ancien sénateur-maire de Fontainebleau en France) ...

      J'ai une idée : Cette liste devrait être complétée, tenue à jour, et enseignée à l'école - comme, avant,  les départements français - en avant première de la récitation chantée, La Marseillaise" préconisée par ledit exMinistère.

      Ainsi, il est des étiquettes qu'il ne serait plus de bon ton d'exposer et les foyers dits "défavorisés" n'auraient plus à se "saigner aux 4 veines" pour que leurs gosses aient une tenue aussi "valorisante" (civilisation de l'image sur tous les écrans) que celle des "nantis".  C'est aussi une bonne idée pour lutter contre les contre-façons !

 

      Ma conclusion :  Le problème le plus important qui m'a semblé être posé au gouvernement actuel est : Celui du Suffrage UniverselComment concilier la pérennité des privilèges accordés pendant la première partie du mandat avec le renouvellement des autorisations correspondantes qui dépendent du vôte de la majorité consituée par  ceux qui ont été dépossédés d'un maximum de leur niveau de vie mais qui, contrairement aux partants, ont gardé leur droit de vote ?   Ce n'est pas facile ! 

     Je partage donc l'avis de notre Président sur la gestion de l'évolution sociétale conjoncturelle en France : Ce n'est pas facile !

      

      Enfin un point de concordance. Qu'il soit le point final de cet article.

      A bientôt

      Françoise

Repost 0
Published by Françoise ANRIGO - MARTIN - dans Avis en partage - Actualité -
commenter cet article
16 novembre 2010 2 16 /11 /novembre /2010 12:33

En fait, les créateurs de ce site m'ayant contactée, j'ai tranféré leur coordonnées à une jeune (et tout autant nouvelle) diplômée de l'ESC Marseille que je connais bien, puis j'ai attendu sa réaction.

Je vous la communique en copié-collé  :

« Ouha, j'avoue, c'est extra.
Toutes mes félicitations, là je suis scotchée !!
En fait, en fonction du mot recherché "contrôle de gestion", le site donne les offres d'emploi dans ce domaine qu'il trouve sur Internet. Plus besoin d'être inscrit et sur Monster, et sur Cadremploi et sur FedFinance et autres.

Mais il y en a peu encore, ce qui signifie que le site est encore en expansion... »

 

Les félicitations en question, je les ai partagées : 3/4 pour les auteurs du site, et 1/4 pour moi qui lui ai communiqué cette adresse et qui continue auprès de vous par cet article.

   Voici donc les coordonnées de base :  http://www.jobrapido.fr

   Et celles hyper-immédiatement opérationnelles : http://www.jobrapido.fr/magazine/fr.html

   Vous n'êtes pas en recherche d'emploi : Classez en votre mémoire et puisque vous y êtes (dans votre mémoire) transmettez l'information à des personnes de votre connaissance (dans toute la France) qui pourraient utiliser ce site au plus tôt à condition de le connaître.

   Vous êtes en recherche d'emploi : Comment vous lisez encore cet article alors que vous auriez déjà dû changer de site.

   Ah oui, vous attendiez mes pensées cordiales.

   Pensées cordiales.

 

   A bientôt

   Françoise

PS : Evidemment j'ai créé un lien avec ce site. L'article passe (de page)  mais le lien reste (sur la page) d'accueil.

Repost 0
Published by Françoise ANRIGO - MARTIN - dans Savoir faire et Faire savoir du C.G
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Françoise ANRIGO - MARTIN
  • : Vision du contrôleur de gestion des stratégies d'entreprises et des stratégies politiques et recherche du pilotage optimum en fonction de l'évolution sociétale
  • Contact

Profil

  • Françoise ANRIGO - MARTIN
  • Chef comptable puis Auditeur, puis Professeur et, désormais, également Maitre Praticien en PNL.

Texte Libre

Pour les Etudiants, Entrepreneurs de demain et pour les Chefs d'Entreprises d'aujourd'hui.

         Afin que chacun progresse sur son chemin professionnel qui est une des voies d'accession au plateau d'excellencelà où le raisonnement atteint la vitesse de l'intuition dont il ne se distingue que par le sentiment de certitude qui l'accompagne. L'action juste (forme, fonds et délai) en résulte.
      J'invite, ceux qui viendront jusqu'à ce blog, à proposer leurs avis en utilisant la rubrique "commentaires"

                      De Fonds Sérieux, de Forme Joyeuse :  ---------------------> 
En Alliance avec la Vie

                                F. A-M

  Nombre de Consultants de ce blog    créé le 23 -09-2008   : 60.122       au   10-10-2014

                               Il y a, actuellement,   personne(s) sur ce blog

Recherche

Texte Libre

Pages