Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 octobre 2013 5 25 /10 /octobre /2013 17:58

Tout d'abord voici le déroulement des faits avant l'interpellation dans le bus scolaire :

Le mardi 8 Octobre, le père de famille qui se trouvait en Alsace est reconduit à la frontière.

Le mercredi 9, sa famille installée dans le Doubs doit le rejoindre.

Or, "Mercredi 9 octobre, quand des gendarmes se présentent au domicile familial à 6h30, la collégienne n'est pas là.

 La mère et la sœur de Leonarda disent ne pas savoir où elle se trouve, et indiquent que son portable n'a plus de batterie." 

 

Qui trouvera normal qu'à 6h30 une collegienne ne soit pas à son domicile et que sa mère ne sache ni où elle se trouve ni comment la joindre.

Nous connaissons la suite dont la forme est effectivement contestable et contestée.

 

Néanmoins, François HOLLANDE devrait s'inquiéter de ses conseillers en communication :

Quand il a fait savoir qu'il proposait à la jeune fille, pour dédommagement de cette procédure cavalière, de l'autoriser à poursuivre sa scolarité en France... Il aurait dû simultanément préciser :

"Si sa soeur ainée, installée en France en situation régulière, accepte de l'héberger."

Mais pourquoi n'a-t-il pas exigé des médias que soit, également, précisée cette information fondamentale !!!

 

Pourquoi, également, n'a-t-on pas entendu, dans les médias populaires, que l'erreur de procédure était liée au fait que la mère de la jeune fille ne savait pas où son enfant de 15 ans se trouvait, à 6h30 du matin et n'était pas en mesure de la joindre.

Il est probable que, dans ces conditions, les autres collégiens auraient eu plus de difficultés à considérer que cette aventure aurait pu être la leur aussi.

Demandons leur où eux étaient à 6h30 et, si ce n'était pas chez eux, ce que leurs parents auraient fait en ne sachant pas où ils se trouvaient à ce moment là.

 

Il est certain que les lenteurs des procédures administratives créent des situations qui paraissent tout autant injustes qu'une punition infligée plus d'1 an après l'infraction.

Souvent, Le puni n'est plus celui qu'il fut  le jour de la "faute", car il a évolué. Lui faire payer, avec retard, une erreur qu'il ne commettrait plus est une absurdité puisque la punition est censée prévenir la récidive.

 

De la même manière, celui qui s'est installé et a eu le temps de créer des liens sur notre territoire (travail, hébergement...), devient condamné à l'exil si on le reconduit à la frontière trop longtemps après son arrivée illégale.

 

Mais, dans le cas présent, ce qui est reproché à notre Président, ce n'est pas la reconduite de la famille mais la proposition faite à la jeune-fille de poursuivre son parcours scolaire en France, séparée des siens.

La précision de l'attention que lui portait les siens , d'après les constats fait à 6h30, et le fait qu'elle a une soeur aînée pouvant l'héberger, changent complètement le tableau.

 

Nous savons que la soeur aînée a refusé d'accueillir la jeune fille. Motif invoqué : Pas de place dans son appartement.

D'après mes propres critères, la France s'est montrée plus conciliante et accueillante que la famille de l'exilée.

 

Fin du Débat.

 

PS : Cher François es-tu sûr que tes conseillers en communication interviennent pour servir tes intérêts ? 

        Cela me fait penser à cette phrase qui a franchi les siècles (initialement attribuée à un roi de Macédoine, puis, chez nous, à Voltaire) et que je traduis en langage contemporain :

"Seigneur protégez-moi de mes amis, de mes ennemis je m'en charge"

 

Au Revoir

 

Françoise

Partager cet article

Repost 0
Published by Françoise ANRIGO - MARTIN - dans Avis en partage - Actualité -
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Françoise ANRIGO - MARTIN
  • : Vision du contrôleur de gestion des stratégies d'entreprises et des stratégies politiques et recherche du pilotage optimum en fonction de l'évolution sociétale
  • Contact

Profil

  • Françoise ANRIGO - MARTIN
  • Chef comptable puis Auditeur, puis Professeur et, désormais, également Maitre Praticien en PNL.

Texte Libre

Pour les Etudiants, Entrepreneurs de demain et pour les Chefs d'Entreprises d'aujourd'hui.

         Afin que chacun progresse sur son chemin professionnel qui est une des voies d'accession au plateau d'excellencelà où le raisonnement atteint la vitesse de l'intuition dont il ne se distingue que par le sentiment de certitude qui l'accompagne. L'action juste (forme, fonds et délai) en résulte.
      J'invite, ceux qui viendront jusqu'à ce blog, à proposer leurs avis en utilisant la rubrique "commentaires"

                      De Fonds Sérieux, de Forme Joyeuse :  ---------------------> 
En Alliance avec la Vie

                                F. A-M

  Nombre de Consultants de ce blog    créé le 23 -09-2008   : 60.122       au   10-10-2014

                               Il y a, actuellement,   personne(s) sur ce blog

Recherche

Texte Libre

Pages